Programme

Programme du colloque Psychologie des transports et de la mobilité

 

Journée 1 : jeudi 4 octobre 2018 (13h30 – 17h) : État des lieux de la psychologie des transports en France

Jeudi 4 octobre 2018, après-midi : 13h30 – 17h00

13h15 : Accueil & 13h50 : Ouverture

14h00 – 14h30 : Bilan de l’enquête « Chercheurs et praticiens en psychologie des transports »
B. Linot/J. Dinet/A. Dupont/ B. Schneider

14h30 – 16h30 : Les thématiques d’interventions des psychologues praticiens et chercheurs dans le champ de la psychologie des transports et des mobilités

14h30 – 15h30 :
− Jérôme Dinet (14h30-14h50) : Adapter l’environnement au besoin de l’usager (perte de mobilité, autonomie)
− Frédéric Martinez (14h50-15h10) : Modifier les comportements : vers des comportements plus durables
− Béatrice Degraeve, L Guého & Florent Varet (15h10-15h30) : Comprendre et prévenir les comportements à risque : le rôle des stéréotypes et des représentations sociales

15h30 – 16h00 : Pause

16h00 – 16h30 : Table-ronde (Animateur: B. Schneider)
− Stéphane Perdreau, Psychologue – Pôle de soutien Psychologique SNCF
− Michel Flageol, Neuropsychologue
− Christine Poplimont, ADEF, AMU
− Laurence Weber, Psychologue INSERR

16h30 – 17h00 : La situation française à l’aune des psys européens, avec la présence et la participation de membres de la Task force Traffic Psychology de l’EFPA). Erik Declercq ou un collègue européen

 

Journée 2 : vendredi 5 octobre 2018 (9h – 17h) : Les psychologues et le permis de conduire

L’actualité a été dans notre sens puisque La Délégation interministérielle à la sécurité routière a mis en route un groupe de travail (Ifsttar responsabilité déléguée) qui doit produire un cahier des charges pour la formation des psychologues souhaitant pratiquer des examens psychotechniques dans le cadre du contrôle médical de l’aptitude à la conduite des conducteurs et des candidats au permis de conduire. Une certification doit être rendue obligatoire pour les nouveaux psychologues et la question de la formation articulée à cette certification se pose. La FFPP et le SNP sont parties prenantes de ce groupe de travail.

Vendredi 5 octobre 2018, matin : 09h30 – 12h00 – Conférences d’ouverture

9h30-10h10 : Contexte et évolution de la réglementation : les évolutions réglementaires en matière d’examen psychotechnique et leurs implications. Sophie Fegueux : CT auprès du Délégué interministériel à la sécurité routière + membres du GT : C. Gabaude, M.A. Granié, L. Paire-Ficout (LESCOT, IFSTTAR)

10h10-10h30 : L’évaluation de l’aptitude à la conduite automobile : état des lieux, difficultés et besoins des acteurs de terrains. Présentation des résultats d’une enquête réalisée auprès des professionnels de ce champ d’activité. B. Degraeve, C. Gabaude, M.A. Granié, L. Paire-Ficout (LESCOT, IFSTTAR)

10h30-11h00 : Pause

11h00-12h00 : Le rôle des psychologues dans l’évaluation de l’aptitude à la conduite : témoignages de trois membres du GT :Nathalie Seigneur (SNP), le point de vue du SNP Anneleen Pol, (VIAS Institut Belgique), Samir Lekbir, Psychologue

12h10-12h30 : Le rôle des psychologues dans la formation à la sécurité routière : le cas des stages de sensibilisation à la sécurité routière pour les infractionnistes. Béatrice Ciais Di Benedetto, psychologue Squadra Consultants

Vendredi 5 octobre 2018, après-midi : 13h30 – 17h00

Le contexte actuel et les résultats de l’enquête réalisée auprès des professionnels font émerger un certain nombre de questionnements à propos de la profession et de son évolution. Comment améliorer l’examen psychotechnique ? Comment choisir les tests psychotechniques les plus adaptés ? Quels sont les difficultés liées à la question des écrits professionnels, destinés à la fois aux candidats et aux médecins ?

Les participants sont invités à échanger et à débattre autour de ces enjeux sous la forme d’ateliers thématiques, où se rencontrent acteurs de terrain, chercheurs et institutionnels.

13h30-14h15 : Atelier 1. Les tests psychotechniques : quelle sélection en fonction de leurs objectifs, du profil du candidat et de leurs qualités psychométriques ? Catherine Gabaude (chercheuse) et Samir Lekbir (psychologue)

14h15-14h30 : pause

14h30-15h15 : Atelier 2. La question des écrits professionnels : quelles difficultés sont rencontrées, quelles solutions peuvent être imaginées ? Céline Thietry Parisot (psychologue) + 1 chercheur (à confirmer)

15h15-15h30 : Pause

15h30-16h30 : Séance conclusive

15h30-16h00 : Synthèse des ateliers 1 et 2

16h00-16h30 : Discussion de groupes : Quelles améliorations peut-on envisager pour l’examen psychotechnique du permis de conduire ? Vers l’établissement d’une liste de propositions de recommandations au ministère.

16h30-17h00 : Clôture du colloque par G. Mondière & B. Schneider